La province de Namur, au coeur de votre quotidien

9 décembre 2020

#11 – Quand Rops inspire… Sofhie Mavroudis

Dans ce focus, nous avons le plaisir de mettre à l’honneur le talent de Sofhie Mavroudis à travers une interview inédite. Elle y explique son processus créatif pour la réalisation de deux œuvres artistiques inspirées de la correspondance de Félicien Rops.

(suite…)

30 octobre 2020

#10 – « Les platanes sont dorés, bronzés, brûlés, émerillonnés »

n° d’édition :  2783
La Buée d’automne en Ardennes

Les feuilles des arbres urbains se sont rougies et commencent à tomber, en douceur, sur nos rues et chemins de traverses.

Cette palette de couleurs flamboyantes est source d’inspiration pour beaucoup d’artistes, Rops ne faisant pas exception. Il en parle dans une lettre écrite lors de son voyage à New York, en octobre 1887. Il y déploie sa verve poétique d’horticulteur passionné, avec le vocabulaire pointilleux qu’on lui connait.

(suite…)

17 juillet 2020

#9 – « Nous avons attendu ce Stockholm tant rêvé et tant désiré »

n° d’édition : 1372
Voyage en Scandinavie

En 1874, Félicien Rops part en Scandinavie (voir focus #11). Cette aventure nordique nous donne l’occasion d’évoquer l’un des derniers développements du site ropslettres.be : la publication de diverses productions littéraires de l’artiste ainsi que l’édition des lettres publiées de son vivant. Cette diversité dévoile un nouvel aspect du Rops-écrivain. C’est à cette découverte que nous vous convions à travers l’épisode du voyage en Scandinavie. 

(suite…)

3 juin 2020

#8 – En avant la musique !

Le Père Büch
Lassen et Wieniawski

Mise à jour : 13 juillet 2020

La musique a toujours eu une place prépondérante dans la vie et l’œuvre de Félicien Rops. En plus d’être un habitué des opéras belges et parisiens, dès le début de sa carrière artistique, il caricature nombre de musiciens dans le journal qu’il crée en 1856, Uylenspiegel. Il n’hésite pas non plus à représenter des musiques diverses et variées (voir : focus #10 – En avant la musique !).

(suite…)

15 mai 2020

#7 – Le château de Thozée, une résidence d’auteurs et d’artistes

Château de Thozée

Vous le savez, la correspondance de Rops est une ressource inépuisable pour les chercheurs, étudiants et amateurs de l’artiste namurois. Elle l’est aussi pour des artistes, qui l’utilisent au gré de leurs inspirations comme tremplin créatif à leurs œuvres.

(suite…)

24 avril 2020

#6 – « Quel printemps. Il fait merveilleux »

La Demi-Lune
Lettrines
La Sieste
Printemps

Un magnifique soleil, les oiseaux qui chantent, des températures qui montent, les bourgeons qui apparaissent… Pas de doute, le printemps a fait une entrée fracassante cette année. C’est l’occasion pour ropslettres de se plonger dans cette saison de renaissance.

(suite…)

15 avril 2020

#5 – Maurice Bonvoisin dit Mars, collectionneur de Rops : Le Scandale

Le Scandale
L’Experte en dentelles
Tête de vieille Anversoise

Comme vous le savez peut-être, l’exposition Mars (1849-1912). Dessinateur et collectionneur de Rops est prolongée jusqu’au 23 août 2020. Une occasion supplémentaire de découvrir la correspondance échangée entre Maurice Bonvoisin (dit Mars) et Félicien Rops, via ropslettres.be, mais aussi de s’intéresser aux œuvres majeures qui ont transité par ce collectionneur passionné. Après Pornocratès, c’est au tour du Scandale d’être sous le feu des projecteurs épistolaires…

(suite…)

26 mars 2020

#4 – Quand les portes du musée sont closes…

Croquis de Pornocratès dans la lettre de Félicien Rops à Maurice Bonvoisin, dit Mars, n° 0475
Capture d’écran de la lettre 3122 sur ropslettres.be

… les sites Internet et réseaux sociaux continuent de vous faire voyager dans le 19ème siècle de Félicien Rops.

(suite…)

27 février 2020

#3 – Maurice Bonvoisin dit Mars, collectionneur de Rops : Pornocratès

Pornocratès ou la Dame au cochon, inv. CFR 010.
Lettre de Félicien Rops, n° d’éd. 0475

Dans le cadre de l’exposition Mars (1849-1912). Dessinateur et collectionneur de Rops (7 mars – 17 mai 2020), 183 lettres de Rops adressées à ce grand collectionneur et « diffuseur » de son art ont été recensées. Ce corpus de missives constitue une source documentaire importante pour appréhender les choix techniques et les pratiques commerciales de Rops. Il révèle notamment les dessous de la réalisation de dessins majeurs tel que Pornocratès. Ce chef-d’œuvre du musée, connu également sous le titre de La Dame au cochon, est passé entre les mains de Maurice Bonvoisin avant que ce dernier ne lui trouve un nouvel acquéreur. Voici un extrait d’une lettre illustrée que Rops lui adresse le 20 février 1879. Il y dévoile le processus de création de ce « grand dessin bien curieux ».

(suite…)

29 janvier 2020

#2 – Il y a de l’amour dans l'(épistol)air(e) !

La Saint-Valentin est l’occasion de vous présenter quelques-unes des plus belles lettres d’amour retrouvées dans la riche correspondance de Félicien Rops. 

(suite…)