N° d'édition 0051

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    [Henri] Liesse
  • Lieu de rédaction
    s.l.
  • Date
    [1887]/00/00 [+]
    D'après le contenu, la lettre est en lien avec celle rédigée en janvier 1887 à l'attention de Liesse. Voir : inv. LEpr/61. – N° d’édition : 58.


Texte

[1r° : 1]

Mon Vieux Liesse,

Je ne t’ai pas répondu parce que je n’avais nul espoir d’avoir un sou à n’importe qui ! C’est un rêve d’obtenir ces choses là avant deux mois ! Tout le monde est rasé comme un pouton ! Tu aurais dû m’écrire tout cela, il y a deux mois ! tu savais que tu avais cette échéance ! C’est insensé. Tu ne dois jamais compter sur des articles de Revue. Les Revues ont trop de copie, & ne prennent de copie qu’aux gens qui la leur portent & qui embêtent les directeurs. Tu t’obstines à croire que nous vivons à une époque o[ù] un Directeur de Revue lit « au point de vue littéraire » les machines qu’on lui envoie ! C’est enfantin ! Tu n’as qu’une chose à faire : finir au plus vite ton livre une bonne fois pour toutes. Si tu sors de cette bourrasque tu te remettras encore à tes « chères études » jusqu’à la bourrasque prochaine, & la bourrasque prochaine te retrouvera le nez enfoncé dans tes notes. Tout cela est bête, – d’une façon épique. Je ne peux m’adresser à Uzanne qui n’a pas « un radis » ! Il vient de déménager ! Il a trois mille francs de dettes. – Je vais tâcher de te trouver 65 frs, en escomptant un billet au 30 janvier chez Rodrigues. Seulement, songe

[1v° : 2]

que je n’aurai pas un sou en fin janvier & qu’il faudra que tu m’envoyes ces 65 francs le 30 janvier au plus tard, si ma négociation réussit. Personnellement je me trouve à la tête de frs 1-75. c’est juste le prix de la voiture que je dois prendre. Et note que tout cela est désastreux, te voilà dans les mains de Lemerre pour 200 francs. Jamais je n’ai vu apporter semblable niaiserie dans les choses les plus élémentaires de la lutte pour l’existence !

Je ne demanderais pas 25 frs à Uzanne pour l’instant, pour moi. Il ne les a pas. Si tu ne reçois pas une lettre de moi le 7 au matin c’est que je n’ai pu réussir, et il est fort probable que cela ne réussira pas, parce que personne n’a d’argent. Il était plus naturel de s’adresser à [illisible: effacé] comme je te le disais. Je sais que c’était difficile après l’abandon, – sans raisons & sans raison, – toujours, – que tu avais fait de sa personne, mais enfin ! – puisque c’est « ta façon de travailler !! »

À toi, & sois persuadé que je vais faire tout pour te procurer ces 65 francs.

Fély

Termes d'index