N° d'édition 2216

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    [Armand] [Gouzien]
  • Lieu de rédaction
    Nieuport, Hôtel de la mer
  • Date
    0000/00/00 [+]
    Cette lettre n'a pas encore fait l'objet de recherches permettant de proposer une datation.


Texte

[1r° : 1]

Mon Cher Vieux

Merci de ton envoi de lettres : Tu demandes des détails : je n’en ai pas, j’ai été pris à Bruxelles d’un désir irrésistible de plages blondes & de cette grande mer du Nord irisée dont tous les peintres sont fous. C’est une merveille de lumière. En aucun pays du monde je ne trouve cette clarté ni cet éblouissement. C’est la symphonie en blanc majeur.

Je te raconterai les petits, menus, & aimables détails qui m’ont retenu, seul avec l’océan sous le regard de Dieu à Nieuport-Bains !! J’ai été à Thozée aussi. Verwée introuvable. il ne faut pas trop prendre à la lettre les invitations de ce brave garçon, je crois qu’on lui ferait plaisir en allant deux jours chez lui & que le troisième on l’embêterait fort. Enfin je vais tâcher de le joindre à Bruxelles en repassant.

La saison est finie ici & nous en sommes au tableau de Duez de l’an passé : les dames emmitouflées et les enfants en travallers-coat sur la plage. Nieuport-Bains est un coin agréable, créé au milieu de dunes énormes, par un toqué milliardaire qui s’appelle « Crombez » – ami de Boulogne d’ailleurs & de Tournay idem. Il y a tout ce qu’il faut pour y vivre & pour y mourir, les femmes y sont aimables et ont généralement les organes nourriciers de la poitrine trop haut placés, mais sous le 35e degré de latitude nord, la longitude n’est pas nécessaire.

4 frs 50 par jour, ici, Hôtel de la mer & le Schiedam par dessus le marché ! Tu vois que ce

[1v° : 2]

n’est pas la peine de s’en passer.

Je retournerai à Paris avec les hirondelles qui gazouillent vis à vis de moi sur les fils télégraphiques et me disent en belle langue du midi : Il est temps de retourner rue Mosnier & le ruisseau de la rue du Bac est toujours le même depuis Mme de Staël, – il y a que le turban de Mme de Staël qui a changé ; nous, nous allons à Nice nous ficher des joueurs et de la maison Blanc » – À propos de Camille dis lui que je lui fais de grands grands compliments & baise la main de Jeanne pour moi, & dis lui que je tire mon excuse comme la Lesbos de Baudelaire « de l’excès des baisers » !! Elle est assez femme pour me pardonner.

J’avais besoin de cette petite débauche de Belgique. Devers le 1er octobre, je serai à Paris très vraisemblablement. Peut-être avant ! – Question complexe.

À propos, – non rien – je te dirai cela à Paris.

À toi – À Vous de cœur

Je t’embrasse

Fély

P.S. C’est vrai qu’il paraît que ma portière est muflesse ! – Je ne savais pas !! Quant au local il est bien et quant à l’éloignement cela n’est pas plus éloigné que tout le quartier du Parc Monceaux, tout cela se touche, – comme Galimard. À bientôt Cher Vieux frère, cela m’embête de savoir que tu n’as rien fait à l’Orangerie, mais ces imbéciles ont tout gâté & ils n’ont que ce qu’ils méritent, ce n’est dommage que pour toi.

À toi

Fély